Un programme d'appui technico-économique aux créateurs d'entreprises en Afrique
RETOUR A LA CARTE RETOUR A LA CARTE


culture vivriere
Je souhaite réaliser une exploitation agricole sur la base du vivrier sur une surface de 5 hectares.A la différence de ce qui existe sur la production locale, je souhaiterais mettre en place une production en contre saison en tenant compte des produits et du cours du marché. Je possède déjà une surface exploitable a Bouaflé en bordure du fleuve, le Bandaman.p Pour ce qui concerne l'irrigation je souhaiterais utiliser le système goutte à goutte ou un autre système aussi économique que rentable. Mon projet repose sur un planing annuel, avec une rotation de culture vivrière qui tient compte de la pluviométrie et des produits existant sur le marché local et national. Le projet décrit permettra de valoriser le potentiel vivrier de la région de Baouaflé,la promotion et la valorisation de la culture dite maraîchère auprès des jeunes descolarisés avec qui je comptes travailler. Cela dit la production vivrière assurera des revenus à ces personnes, par cela il naîtra en eux une nouvelle motivation sur cette culture et nous contribuerons à l'autosuffisance alimentaire en légumes de grande consommation. La Côte d'Ivoire a un grand déficit dans la production vivrière. Le gouvernement encourage vivement la jeunesse à s'y intéresser. Avec la guerre qu'a connue le pays beaucoup reste à faire pour remettre le pays sur la voie de l'autosuffisance. Il est à signaler également que le système goutte à goutte est très coûteux, c'est pourquoi je recherche une solution alternative par l'intermédiaire de ce programme.